TOUTPOURLAMUSIQUE : Fournisseur de matières premières pour les créateurs de musique

La Pinup de la semaine : Squier Stagemaster 7

La bête de scène


Vous l'avez sûrement remarqué, l'année passée a vu le débarquement en force d'engins extra-terrestres à 7 cordes (David Vincent l'avait-il prévu?). Grâce à la popularité de groupes comme Korn, il est possible aujourd'hui de trouver une pléthore de modèles à 7 cordes, à des tarifs très variés. Squier ne fait pas exception à la règle, et se fend aujourd'hui de son modèle 7 cordes.

Le 06/12/2000


Examinons l'animal...

Au premier regard, on s'aperçoit que la Stagemaster 7 est une évolution "aggressive" de la Stratocaster (on n'est pas sous-marque de Fender pour rien!). La finition du corps en noir pailleté est du plus bel effet... elle doit bien accrocher la lumière sur scène!

Le manche quand à lui possède 24 cases, avec des frettes jumbo. Le radius (courbure de la touche) est plat, et le profil assez fin. Bien sûr, l'ajout de la 7ème corde le rend un peu plus large, mais en fin de compte, pas plus qu'un manche de guitare classique. On appréciera également la tête renversée, façon Stratocaster, qui donne un look plus aggressif encore à l'engin.

Entorse à l'équipement de son inspiratrice, la Squier Stagemaster 7 est équippée de deux humbuckers "à la sauce" Di Marzio, avec leurs plots réglables par clé allen. L'électronique comporte un sélecteur 3 positions, un volume, une tonalité. Le chevalet fixeest directement issu de la stratocaster, avec pontets réglables individuellement en longueur et hauteur. .

L'ensemble est sobre, construit d'une manière efficace et soignée.

Et faisons le rugir!

Pour ceux qui n'ont jamais mis les mains sur une guitare 7 cordes, préparez vous à un choc! L'ajout d'une corde grave change la plupart des repères sur le manche, il faut un petit temps d'adaptation pour tirer parti de cette septième corde.

La bonne surprise, c'est que le manche, avec son profil assez fin, rend la chose assez facile. On n'éprouve aucune difficulté à aller chercher le Si grave, et on arrive très vite à débouler des gammes façon "Petrucci m'a tout appris" sur toute la largeur de la touche.

Au niveau des sonorités, mention spéciale au micro manche, dont les sonorités sont très bonnes. Le micro chevalet quand à lui, est un peu "à la rue" en son clair, mais se rattrape bien sur les sons saturés. Là, il vous permettra d'enchaîner avec bonheur les titres phares de Korn, Limp Bizkit, Slipknot et autres tueries néo-métallesques. Pour le métal progressif, j'ai trouvé qu'il manquait un peu de précision... (ceci dit, un rapide changement pour un micro dans le style Di Marzio Blaze Custom peut facilement arranger ça!)

Un petit regret quand même: le sélecteur ne possède que 3 positions, ce qui est relativement dommage à l'ère des micros splittables... 5 positions auraient été la bienvenue, d'autant que la guitare y aurait gagné en versatilité. Je n'ai pas pu démonter la bête pour vérifier si les micros étaient splittables d'origine, mais je n'aurais pas été mécontent d'y monter un Mégaswitch!

7 cordes? moi je dis oui!

La Squier Stagemaster 7 vous fera entrer dans le monde de la 7 corde d'une manière très efficace. Par son absence de défauts de construction, ses sonorités honnêtes, elle sera une bonne base pour débuter et évoluer avec ce Si grave supplémentaire. Quand à son prix, 3490FF TTC, il est parfaitement justifié pour une guitare de cette catégorie.

Sites du fabricant: Squier , Fender France

Pour acheter la guitare testée

 

Le GuitareMaster

Au sujet du site | Sommaire / Home | Haut | Conditions générales de vente
Copyright © 1999/2019 - ToutPourLaMusique.com - Tous droits réservés - Marque déposée